Groupe de travail Climat REDD +

Groupe de Travail Climat REDD Rénové : Des nouvelles perspectives pour un nouvel élan

Durant 5 jours, la ville de Goma a abrité l’atelier provincial du Pool EST de renforcement des capacités de membres du GTCRR.  

Venus des provinces de la TSHOPO, de Bas-Uele, de l’Ituri, de Maniema, du Nord et Sud Kivu, les participants ont bénéficié du 23 au 28 octobre 2019 d’un renforcement des capacités sur la gestion technique, administrative et financière des structures membres du GTCRR. Ce renforcement a pour but de s’assurer de leur participation efficace à la mise en œuvre des investissements REDD+ en RDC. Le renforcement a été assuré par une forte délégation venue de Kinshasa et Lubumbashi constitué du président de pilotage du GTCRR et des agents de la coordination national ainsi que par le Coordonnateur des programmes d’appui à la société civile auprès du PNUD.

En effet, ces assises ont facilité un rapprochement des acteurs à travers un dialogue franc.

Ce dialogue a permis de monter une approche de travail qui met en confiance les uns et les autres et sécurisent les fonds des bailleurs mis à la disposition du GTCRR pour lui permettre de développer un véritable engagement citoyen dans le processus REDD+.

Allant des exposés incitatifs, ceux-ci ont été ponctués par des débats houleux. Ces débats ont permis de faire un état de lieux du travail du GTCRR dans les provinces présentes lors des assises. Le principal constat est que le GTCRR demeure un acteur capital en RDC et en province mais qu’il a encore plusieurs défis à relevés. Le principal défi est de se positionner en tant que société civile environnementale en RDC.

Un de combats dans ce sens a été gagné : politiquement, GTCRR est l’actuel interlocuteur du gouvernement en matière environnementale.

Il siège autant que les ministres dans le comité de pilotage du FONAREDD ; Mais le plus grand défi demeure de se positionner au niveau des provinces avec des actions à impact significatif sur le terrain. Cela ne sera possible qu’au travers la qualité de travail de ses membres, des moyens mobilisés en vue de l’amélioration des conditions de vie de communautés locales et peuples autochtones pygmées et ainsi de la promotion de la REDD+

Rappelons que le Réseau CREF assure au niveau de la province du Nord Kivu la coordination du GTCRR. Il reste convaincu que seuls les efforts de toutes les parties prenantes peuvent faire de la REDD+ un véritable levier pour les communautés locales et pour les ressources tant forestières de la RDC

 

 

 

 

 

 

commentaire