3 projets d’Arrêtés de Concessions Forestières de Communautés Locales (CFCL) du territoire de Walikale en cours d’être signés : Un ouf de soulagement pour les communautés bénéficiaires.

3 projets d’Arrêtés de Concessions Forestières de Communautés Locales (CFCL) du territoire de Walikale en cours d’être signés :
Un ouf de soulagement pour les communautés bénéficiaires.

En effet, Ceci est le Résultat d’une intense séance de travail réalisée sous la présidence du Ministre Provincial en charge de l’environnement ce mardi 16 avril 2019 à Goma par un groupe d’experts de la commission de lois du cabinet du Gouverneur, du ministère provincial de l’environnement, du Chef de bureau et point focal de la foresterie communautaire en province du Nord Kivu, du Réseau CREF et de l’ONG FODI.

Centrée sur quatre dossiers de demandes de titres pour les projets des CFCL initiés par les communautés Basengele, Bananzigha, Banisamasi et Bafuna-Bakano en Secteur des Bakano, Territoire de Walikale, la séance avait pour objet l’analyse de l’évolution de chaque dossier partant des différentes contestations enregistrées et réponses y afférentes. Toutes ces initiatives sont accompagnées par le Réseau CREF avec l’appui de proximité de FODI, une ONG membre.

Cette séance fait une suite au travail du Conseil Consultatif Provincial des Forêts, CCPF en sigle, tenu à Goma du 12 au 13 février 2019 après une mission officielle d’analyse des contestations reçues de la base.

Du rapport de la mission officielle, le CCPF avait reconduit les recommandations ci-après :

A) Revoir la cartographie d’une manière participative des concessions concernées en excluant les parties ou collines étant au centre des contestations de certaines familles (CFCL Banisamasi, Basengele et Bananzigha) ;

B) La reprise du processus de la demande vus les conflits autour de l’initiative (CFCL Bafuna-Bakano) ;

C) L’Administration locale des forêts et le Chef de Secteur devraient s’assurer du respect de la procédure par les requérants et l’accompagnateur.

Dans ce cadre, des rencontres des communautés demanderesses et des groupes contestataires auxquelles ont pris part le Chef de secteur des Bakano, l’administration locale des forêts et les organisations accompagnatrices selon le cas (FODI et UGADEC) ont été organisées.

A l’issus de ces assises et après consensus des parties, des procès-verbaux (PV) des réunions de cartographie participative pour la révisitation des limites des Concessions Forestières de Communautés Locales concernées ont été signés et des nouvelles cartes ont été produites des CFCL avec la participation des différentes parties.

Par la suite, Les résultats de ce travail a été porté à la connaissance du gouverneur de province, l’autorité compétente dans cette matière . A son tour,il a saisi ses services techniques dont le Ministère en charge de l’environnement qui a jugé opportune la ténue d’une séance de travail pour analyser la mise en œuvre des recommandations.

Chaque dossier a été passé en revue et une conclusion dégagée.

Il s’agissait de revenir sur chacune de recommandations et de vérifier que celle-ci fut mis en application et constatée par des PV dument signés au niveau de la base par toutes les parties prenantes et autres preuves probantes selon le cas (ex: la production des cartes).

Sur 4 dossiers de demande, 3 ont acquis un avis favorable et des projets d’arrêtés ont été immédiatement initiés séance tenante. Il s’est agit des Projets des CFCL Bnisamasi, Bananzigha, Baasengele.

Pour  la CFCL Bafuna-Bakano, le processus pour la mise en œuvre des recommandations formulées est toujours en cours.

Celle-ci pourra se clôturer par l’organisation d’une Assemblée communautaire. Par la suite, le dossier va poursuivre son cours normal une fois le consensus trouvé entre les parties.

Ainsi, à l’issus de la séance, trois Projets d’Arrêtés pour les 3 CFCL ayant accompli le processus sont en cours de soumission auprès du Gouverneur de province après élaboration de la note technique pour chaque dossier sous la conduite de la Commission de loi du cabinet du Gouverneur.

Avec cette avancée, la foresterie communautaire tend à devenir une réalité en Province du Nord-Kivu

Notons que par la suite, il est prévu  le développement des initiatives de gestion .

commentaire